Groupe Facebook
Identification

Login:

Mot de passe:

Mot de passe oublié ? Pas encore de compte ?

Statistiques

1261 contacts
240 entreprises
23 fiches de stages

Visiteurs

1177

Foire Aux Questions
Présentation de la section

Vous vous posez une question sur le CPP ? sur les écoles d'ingénieurs accessibles après le CPP ? ou sur les métiers d'ingénieurs ? Vous trouverez peut-être la réponse à vos intérogations dans cette Foire Aux Questions. Bien entendu, elle ne prétend pas être exhaustive, si alors vous ne trouvez pas la réponse à votre question sur cette page, rendez-vous sur le forum du site où des actuels ou anciens CPPiens se feront très certainement une joie de vous répondre. Ceci nous permettra également d'enrichir cette FAQ.

Nous avons décider de classer vos questions dans trois FAQ :

FAQ sur le CPP
Est-il plus difficile d'avoir un parcours d'ingénieur chimiste après un bac S-SVT qu'après un bas S-maths ou S-physique ?

Non, la spécialité du bac n'a aucune influence.

Quelle est la charge de travail au CPP ?

Il faut travailler beaucoup au CPP, le rythme est très différent du lycée ! Mais c'est une prépa où le volume horaire est allégé (pas de colles, pas cours le samedi, devoirs de 2h) pour laisser le temps au travail personnel. Il faut compter environ une trentaine d'heures de cours par semaine maximum. C'est au niveau du travail personnel que la donne est différente. Cela dépend beaucoup des personnes, mais il faut compter 1 à 3 heures de travail personnel en plus par jour.

Comment se déroule l'entretien d'entrée au CPP ?

Lors de l'entretien, est fourni un article (scientifique ou de vulgarisation) de 10-15 pages. Le candidat a alors une heure pour lire cet article, préparer un oral d'une dizaine de minutes (permet de juger la capacité de synthèse, l'aisance du candidat, la capacité à s'exprimer à l'oral, à se sortir d'une situation où il doit réfléchir pour donner le meilleur, à respecter des consignes...) et écrire un résumé d'une quinzaine de ligne (permet de juger la capacité de synthèse, l'application (orthographe, propreté), les capacités d'expression). Le candidat passe ensuite devant un jury composé de deux à trois profs où il expose ce qu'il a préparé pendant 10 minutes.

Les 10 minutes suivantes sont destinées à une partie « questions » sur l'exposé du candidat (le jury cherche à voir comment le candidat répond à des questions inattendues sur ce qu'il affirme dans son exposé, il en juge la cohérence) ainsi que sur ces motivations. C'est dans la partie question sur les motivations que ce joue le gros de l'entretien ; le jury voit alors si l'élève sait pourquoi il est là (choix personnel et non volonté des parents), pourquoi il fait le choix de venir au CPP (si il est renseigné sur les spécificités de l'école), sur l'idée qu'il se fait du métier d'ingénieur (rassurez-vous, la question n'est pas piège : il y a tellement de métiers d'ingénieur différents !!), où il en est de sa réflexion sur son avenir professionnel (attention, il ne s'agit pas de prendre des élèves convaincus de ce qu'ils veulent faire et de l'école qu'ils auront, mais plutôt de voir si l'élève mène une réflexion par rapport à ça : plutôt quel domaine ? pourquoi ? Quelle école je préfère pour le moment ? Et sinon, vers quel autre domaine il me plairait d'aller ? Pour quel type de métier je pense être fait ? (recherche, terrain, bureau... Cette question permet de donner des qualités et défauts), etc.

Ne pas oublier de se munir d'une lettre de motivation bien écrite et sincère !

Comment se fait le classement des élèves pour accéder aux écoles ? Comment les élèves font ils leur choix ?

La spécialisation au CPP à lieu au 2eme semestre de la deuxième année. Les élèves doivent faire le choix de leur spécialisation en début de 2eme année. A cette occasion ils commencent leur réflexion sur le choix de leurs thèmes et sur les écoles correspondantes. Tous les thèmes ne sont pas spécifiques d'écoles particulières mais ils orientent quand même le choix des écoles qui se fera au cours du 2eme semestre de la 2eme année (6 mois plus tard). Il faut cependant préciser qu'un élève qui choisira de faire le thème « biologie et sciences du vivant » n'aura accès qu'aux écoles d'agronomie, de géologie ou encore de papeterie ou de chimie(avec certaines restrictions) mais plus aux écoles d'informatique ou de maths appliquées. Suite à cela, chaque élève doit alors classer dans l'ordre les écoles selon ses préférences. Il fait alors ses choix qui détermineront sa future école sachant qu'il y a un numerus clausus d'entrée pour chaque école. En majorité, les élèves ont leur premier choix mais ce n'est pas toujours le cas et cela dépend des années (en fonction de la demande). Les élèves sont classés suivant leur moyenne générale des deux ans d'étude au CPP. L'accès à leur premier choix d'école dépend alors de la demande des autres CPPiens (de Grenoble, de Nancy et évidemment de Toulouse) pour cette même école et du classement qu'ils ont.

La recherche de stage est-elle bien encadrée ?

Il existe au CPP plusieurs opportunités pour trouver un stage de fin de cycle. Il y a tout d'abord les annuaires des stages des années précédentes mais aussi le réseau des anciens. Les enseignants veillent à ce que tout le monde obtienne un stage mais il faut bien rappeler que la recherche de stage fait partie intégrante de la formation. Des cours sont d'ailleurs donnés pour préparer les CPPiens à la rédaction d'un CV, d'une lettre de motivation et aux entretiens d'embauche. Il s'agit là d'une première approche du monde du travail et des démarches à faire pour trouver un emploi. Cette « philosophie » se retrouve en école. La recherche de stage au CPP est donc une bonne préparation.

FAQ sur les écoles
Les normes ISO environnementales semblent devenir très importantes dans le secteur industriel. Est-ce que les problématiques environnementales sont abordées pendant la formation en école ?

Le thème de l'environnement est omniprésent pendant la formation.

Y a-t-il une différence de niveau à l'entrée à l'école entre des CPPiens et des étudiants issus de prépas classiques ?

Les CPPiens sont généralement plus préparés au « monde » de l'école compte tenu du fait que la formation est justement finalisée à l'entrée en école ! Au CPP on ne prépare pas un concours mais une école ! De plus, il n'y a aucune crainte à avoir : en sortant du CPP, les étudiants disposent du bagage scientifique adapté à la poursuite de leurs études. En même temps, il y a de nombreux avantages par rapport aux prépas classiques qui sont dus à une charge de travail plus raisonnable qui n'oblige pas à consacrer deux ans de sa vie entièrement aux études. Allier activité extrascolaire et études, c'est possible au CPP ! Il en résulte que les CPPiens sont souvent plus motivés à l'entrée en école pour continuer à travailler en comparaison aux autres étudiants parce que les prépas classiques ont tendance à « user ».

ENSAT spécialité IAA : Pourquoi ne pas aller directement à l'ENSAIA ?

On peut savoir que l'on veut faire des sciences du vivant sans être encore sûr d'aller vers le domaine des IAA... Le choix de la spécialité est quelque chose qui se murit au long de l'année et demie de tronc commun suivi à l'ENSAT. L'ENSAT permet de se laisser le choix d'aller vers un autre domaine que les sciences des aliments. Bien sûr, l'ENSAIA est une très bonne école pour ceux qui sont sûrs de vouloir aller vers les sciences des aliments dès le départ : ils seront dans le vif du sujet bien plus vite ! Mais tout est affaire de profil et de certitude quant à son avenir professionnel !

La recherche de stage est-elle bien encadrée ?

Tout au long de la formation d'ingénieur, l'insertion professionnelle se retrouve en trame de fond. Plusieurs enseignements visent à nous préparer au monde du travail. On apprend comment rédiger un CV, une lettre de motivation, un entretien... La recherche de stage est d'abord une démarche personnelle qui fait partie intégrante de la formation. C'est une mise en condition pour la recherche d'emploi. Bien évidemment, des services « relations entreprises » existent dans les écoles et permettent de répondre à des offres que reçoit l'école. Les réseaux d'anciens peuvent aussi être une aide.

FAQ sur les métiers d'ingénieur
Est-il possible de faire du commerce lorsqu'on est ingénieur chimiste ?

Il existe de nombreuses formations complémentaires dans le commerce après le diplôme d'ingénieur, notamment avec des grandes écoles de commerce. De nombreuses entreprises proposent également des formations internes. C'est le bagage technique qui est le plus dur à acquérir, les compléments commerciaux s'apprennent assez facilement compte tenu des larges opportunités laissées aux ingénieurs de se former dans ce domaine.

Comment se gère l'innovation en respectant les contraintes environnementales dans le domaine de la chimie ?

Au niveau de l'entreprise, les efforts faits pour adapter les techniques aux normes environnementales est un réel outil de marketing. En effet, l'environnement est un thème porteur pour le grand public. Il existe d'ailleurs souvent un poste à part entière dédié à la qualité environnementale.

Qu'en est-il de la recherche d'emploi dans le domaine de la chimie ?

La période de recherche d'emploi est généralement raisonnable à la sortie d'une école de l'INP (6 mois en moyenne pour l'EFPG). Généralement, les emplois découlent des stages de fin d'études et les formations d'ingénieur façonnent des profils très intéressants pour les entreprises. Beaucoup de thèses sont également proposées ce qui permet de continuer sans difficulté dans le monde de la recherche. Il est par contre important de souligner la place très importante de l'international dans le métier.

Site réalisé par Clément Grimal.

Valid XHTML 1.0 Strict

Valid CSS 2.0

Télécharger Firefox